• [LIFESTYLE] - Un roman "Notre Déménagement" { VLOG N° 25 }

     

     [Ecriture] - Un roman "Notre Déménagement"

     Je m'excuse du retard mais depuis 4 jours, j'ai eu une bonne bronchite... A ce jour je vais mieux, donc je reprends la rédaction de mes articles...

     

    Par ou commencer, j'ai tellement de choses à vous raconter... Le jour de notre déménagement fut intense. On s'est levé à 8h. C'était difficile pour moi car depuis pas mal de temps, je fais de bonnes grasse matinée. On a commencé cette journée par un bon petit-déjeuné. Eh oui, sachant qu'on avait de la route à faire, il vallait mieux avoir l'estomac bien rempli. Alors pour moi c'était : De bon Miel Pop's accompagnée d'un bon chausson au pomme, un kiwi et un bon jus de clémentine. Mon chéri lui c'était un pain au chocolat et une barre de céréale. Par la suite, il a commencé par chargé sa titine de nos cartons (nourritures) et cabas (vêtements...). Pendant de ce temps là, j'en profité pour défaire nos draps et les ranger dans un sac approprié. J'ai fais le lit comme on l'a trouvé à notre arrivée. Un petit tour à la salle de bain pour me maquiller légèrement et assortir mes boucles d'oreilles à ma tenue du jour : Robe Corail & maillot de bain léopard en dessous.  Ensuite, j'ai "un peu" aidé mon homme. Il avait fait les 3/4 tout seul. Qu'il est fort mon chéri ^^. Bien sur, un problème est venu entailler notre bon rendement. Il était 9h15 quand mon Mounet d'amour m'annonce qu'il n'arrive plus a mettre correctement les sièges conducteur et passager en place. Ils arrêtaient pas de bouger. Pour conduire c'était impossible. Une fois sur place, j'ai regardé ce qu'il se passait, j'essayais d'entendre le fameux "clac" pour annoncer qu'ils étaient fixés mais rien ne se passait ! Puis à force d'essayer, le miracle est intervenu. "Ouf", sinon on aurait pas pu partir autrement.

    L'appartement était à présent vide & on attendait le proprio. Je stressais car le trajet m’angoissait. Je ne pensais pas que le proprio serait à l'heure "pour une fois". Je n'ai pas eu le temps de souffler qu'il était déjà là. Chouette. Toutes nos questions allaient retrouver une réponse. En arrivant, il nous dit bonjour en nous serrant la main. Par la suite, on s'est rendu sur la table de la cuisine pour qu'il remplisse le papier de l'état des lieux. Il nous a demandé si quelque chose dans l'appartement ne fonctionnait pas ou plus, bien évidemment très minutieux que nous sommes, on a fait très attention lors de l'utilisation de son électroménager, donc nous avons répondu : "NON". Il a regardé en 2 minutes top chrono pour voir si l'appartement était comme  avant qu'on arrive. Au final, il a marqué sur son papier : "Très bon état" héhé. Il faut dire que la veille on avait astiquer, aspirer, nettoyé toute la poussière & passer un grand coup de serpillière.
    Je lui ai donné mon adresse postale pour qu'il m'envoie ma caution ainsi que la copie de son papier de l'état des lieux. On lui a remis les clés (j'ai gardé un double des clés de la boite au lettre pour ma boite à souvenirs mais chuut ^^) et j'ai pris mon sac, mes chapeaux de playa et j'ai dis adieux à cet appartement qui ne m’appartenait plus désormais. Une nouvelle page se tourne comme on dit. Une fois en bas, on est allé relever les compteurs d’électricité. J'ai tout noté sur un bloc note, le proprio sur son papier d'état des lieux & mon homme a pris les photos. C'est ainsi qu'on a dit "aurevoir" à ce propriétaire.

    On a regagné nos voitures puis j'ai mis en place mon nouveau GPS. Encore un petit soucis, il ne voulait pas m'afficher le parcours : il ne trouvait pas les satellites. Mon chéri bien sur à touché pour me réparer ce petit soucis et au bout de quelques minutes, la dame m'annonçait déjà de tourner à droite lol. Donc, c'était bon. Il a rejoint sa titine et on est parti pour de bon cette fois en quittant pour toujours cet horrible patelin de Séméac. 

    Pendant le trajet, j'écoutais de la musique pour me détendre au maximum car on avait pas mal de route à faire. En plus, c'était classé : NOIR au niveau du trafic. En effet, il y a eu pas mal de ralentissement en plein milieu de l'autoroute. Je n'aimais pas trop ça, car je ne savais jamais à l'avance quand cela allait se produire. Petit à petit je prenais mes marques. Il faisait un temps magnifique malgré les quelques nuages qui agrémenté le ciel. On s'est arrété dans une aire de repos pour faire la fameuse pause pipi. Waou, le monde qu'il y avait au toilette pour dames huhu. Du coup, je suis allé chez les hommes lol ! Aucune honte à le dire. Au contraire ! Bref, puis mon chéri m'a pris un sandwich. Et on était déjà reparti. Du monde sur les routes pfiou, il fallait être très attentifs/attentives chaque secondes. On a approché vers le périphérique de Toulouse. C'était la première fois que j'allais le passer seule dans ma titine. J'étais "un peu "stresser" car je savais qu'il y allait avoir du monde. En résumé, je m'en suis plutôt pas mal sorti mis à part pour rentrer dans une voie ou j'ai du faire une queue de poisson à un Toulousain car sinon je ne passais jamais tellement la circulation était danse. Je suis très fière de moi hihi. On s'est arrêté à VilleFranche pour déjeuner & j'en ai profité pour faire le plein de ma titine. Nous avons continué notre trajet. Sur info-trafic ils avaient annoncé que la circulation était très difficile entre Narbonne & Béziers. On a regardé sur nos GPS le temps qu'il y avait pour arriver à destination. Il était marqué 4h huhu alors nous avons repris l'autoroute. Une fois sur la 4 voies, nous nous sommes arrété une dernière fois. J'ai vraiment pris confiance en moi sur cette partie du trajet surtout qu'il était annoncé sur les panneaux 50 minutes de Montpellier, 40 ... Dernier péage et là le choque lol : 17.60 € huhu. Et la je reconnais cette partie du trajet : Le Bonheur avec un grand B. J'étais épuisé mais heureuse d'avoir accompli ces 5h de routes intenses. Puis vient le moment où j’aperçois au loin le phare de ma ville !!! A la fois très excités, j'en avais les larmes aux yeux. J'y étais arrivée. J'avais réussi ma mission du jour. "So Happy". Le temps d'arriver jusqu'à la maison, il y avait des voitures de partout, c'était infernal pour accéder à notre rue. Il fallait circuler au ralenti pour ne pas avoir d'accident... Eh oui, Palavas est une ville balnéaire qui est très très connu. On a déchargé la totalité de nos affaires enfin mon chérinou. Moi, je les ranger à leur place. Bien contente d'être arrivée & d'avoir retrouver notre chez nous. 

                                                                          

    La suite au prochain épisode ^^

                                                                          

     

    « [LIFESTYLE] - Je blogue donc je suis ... Narcissique[Côté Job] - The NEWS »